Dossier – Diplôme/Bachelor Universitaire de Technologie (DUT/BUT)

Dossier – Diplôme/Bachelor Universitaire de Technologie (DUT/BUT)

Ensemble des documents, expressions, tribunes, motions, pétitions et autres textes regardant la réforme du Diplôme Universitaire de Technologie (DUT) d’abord appelée DUT180 puis Bachelor Universitaire de Technologie (BUT).

Références

Programmes nationaux de la licence professionnelle " bachelor universitaire de technologie ". MESRI - DGESIP, 10 juin 2021.
Quels sont les enjeux de recrutement sur Parcoursup pour la 1re année du BUT?. Anne-Laurence Ferrari et Catherine Buyck, 26 novembre 2020.
Arrêté du 6 décembre 2019 portant réforme de la licence professionnelle. 6 décembre 2019. https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000039481561/
Éducation: le bachelor, diplôme à vendre. Natacha Devanda, 6 décembre 2019.
Du DUT au BUT: les portes-au-nez. Julien Gossa, 23 novembre 2019.
Le DUT en trois ans devrait voir le jour à la rentrée 2021. Amélie Petitdemange, 21 novembre 2019.
Du DUT au BUT: 50% de bacs technos, et après?. Julien Gossa, 23 octobre 2019.
Le DUT, droit au BUT. Julien Gossa, 14 septembre 2019.
Informations communication institutionnelle à propos du BUT. Commission Communication de l'ADIUT, ADIUT, 30 novembre 2017.
Le bilan de la réforme de la voie technologique. Alain HENRIET et al., IGAENR, IGEN, novembre 2016. 1
Bachelor universitaire de technologie. Wikipédia, [sans date].

Expressions

[Lettre plutôt défavorable] A propos du BUT. De Présidences et directions des IUT de la Région Auvergne Rhône-Alpes (URPIUT) à Frédérique Vidal. 3 mai 2021.
"Au lieu de cela, la marche forcée imposée casse cet équilibre subtil basé sur une adéquation nécessaire entre les profils des jeunes recrutés, les programmes proposés et la prise en compte des attentes du monde professionnel. En effet, nous allons être contraints d'accueillir des jeunes mal préparés dans la définition de leur projet d'études, dans des programmes dont l'écriture n'est pas aboutie et sans avoir associé le monde professionnel à cette réforme qui va pourtant l'impacter directement."
[Communiqué neutre] Bachelor universitaire de technologie: La Conférence des présidents d'université dénie à la CDEFI toute compétence pour se prononcer sur la valeur des diplômes universitaires et s'interroge sur la nature de l'appui demandé à la CTI. CPU. 30 avril 2021.
"La Conférence des présidents d'université (CPU) a pris connaissance avec stupeur de la volonté de la Conférence des directeurs des écoles françaises d'ingénieurs (CDEFI), dans une lettre adressée à la Commission des titres d'ingénieur (CTI), d'inciter les écoles à ne pas admettre les étudiants titulaires d'un Bachelor universitaire de technologie (BUT) en deuxième année de cycle ingénieur au sein de ses écoles, mais seulement en première année, autrement dit en bac+3, alors même qu'en obtenant leur diplôme de BUT, les étudiants ont déjà validé ce niveau, et que cette entrée est sélective."
[Communiqué plutôt défavorable] Les IUT de l'UGA dénoncent la méthode de la Ministre Vidal qui bouleverse les modalités de recrutement des lycéens en pénalisant, dès cette année, les bacheliers généraux. L'EUT et les IUT de l'Université de Grenoble Alpes. 26 avril 2021.
"En outre nous sommes surpris par le manque de courage politique de la Ministre qui n'ose pas annoncer elle-même les contours de sa politique. Aujourd'hui, Parcoursup se voit attribuer des prérogatives ministérielles en se voyant confier la politique de recrutement dans les IUT. Cette réalité interroge la souveraineté des jurys d'admissions des IUT, premiers garants de la capacité du candidat à suivre une formation en rapport avec ses choix."
[Lettre très favorable] Réponse à l'ADIUT. De DGESIP à ADIUT. 23 avril 2021.
"Pour toutes ces raisons, l'objectif de 50% de bacheliers technologiques est impérieux et ne saurait bien entendu être différé. Pour autant, consciente que le vivier des bacheliers technologiques peut, dans certaines spécialités du BUT, se révéler insuffisant pour remplir cet objectif quantificatif de 50%, nous avons pris le parti de proposer quelques souplesses..."
[Tribune plutôt défavorable] Menace sur les IUT!. Collectif dans l'Humanité. 15 avril 2021.
"Pour un collectif d'enseignants de l'Université, la réforme voulue par le ministère de l'ESRI visant à transformer le DUT (Diplôme Universitaire de Technologie) en BUT (Bachelor Universitaire de Technologie) menace fortement la qualité de ce diplôme!"
[Lettre plutôt défavorable] Taux de bacheliers technologiques dans les parcours de B.U.T. à la rentrée 2021. De ADIUT à Madame Frédérique VIDAL. 15 avril 2021.
"Or, il s'avère que cette logique de progressivité et les enjeux afférents ne sont pas entendus par les instances académiques et qu'à la politique de qualité et de co-construction proposée par les IUT est opposée une politique quantitative de gestion des flux, dès la rentrée 2021, sous la forme de taux imposés de bacheliers technologiques. Cette politique du chiffre conduira nécessairement à un recrutement déséquilibré qui fragilisera la réussite des bacheliers technologiques, remettra fondamentalement en cause le principe d'égalité des chances de tout candidat et ne contribuera paradoxalement qu'à menacer l'attractivité des B.U.T.."
[Motion plutôt défavorable] Grande précarité pédagogique. IUT informatique (Nice-UCA). 13 avril 2021.
"Face à ces difficultés et malgré linventivité et l'investissement sans faille de nos équipes pédagogique et administrative, nounous résignons à: décaler d'un mois la rentrée, et fermer un nouveau groupe et demi de TD en première année."
[Lettre neutre] Poursuite d'études des étudiants en BUT dans les écoles d'ingénieurs. De Jacques FAYOLLE, président de la CDEFI (Conférences des Directeurs des Écoles Françaises d'Ingénieurs (email) à Élisabeth CRÉPON, présidente Commission des titres d'ingénieur. 12 avril 2021.
"In fine, le 9 avril 2021, les administrateurs de la CDEFI, représentatifs de la diversité des écoles d'ingénieurs, ont, à l'unanimité, acté la position selon laquelle, la poursuite d'études des futurs titulaires d'un BUT dans les écoles d'ingénieurs la plus adéquate était celle d'une admission en 1 re année de cycle ingénieur. De même, la formation de DUT ayant évolué, et estimant que les conditions de réussite ne seront pas toutes réunies, la CDEFI n'est pas favorable à une intégration des apprenants de 2 e année de BUT, même s'ils sont titulaires d'un DUT, en 1 re année de cycle ingénieur."
[Communiqué très défavorable] Pas de BUT, diplôme d'établissement, à la rentrée! Maintien du DUT, diplôme national! FO-ESR. 29 mars 2021.
"Au final, qu'importe le succès du DUT auprès des étudiants, des collègues et des entreprises! La réforme du BUT vise-t-elle autre chose que la destruction d'un diplôme national reconnu, de cette réussite qu'est le DUT, et, à terme, la mort des IUT eux-mêmes? Dans le contexte de la professionnalisation de la licence, pourquoi maintenir la spécificité des IUT – censés coûter trop cher, avec leur taux d'encadrement élevé et leurs groupes de TD et TP à effectifs limités, rappelé dans l'arrêté du 3 août 2005. Seulement voilà… le ministère a annoncé qu'il programme son abrogation à terme (point évoqué à la réunion CCN du 18 février"
[Communiqué plutôt défavorable] Au sujet de la réforme du Bachelor universitaire de technologie. Société informatique de France (SIF). 26 mars 2021.
"Les IUT sont actuellement dans une situation d'une complexité sans précédent depuis leurs 55 ans d'existence: ils mettent en place pour la rentrée 2021 la réforme du Bachelor universitaire de technologie sur fond de restructuration de leur offre de formation, d'une baisse du volume annuel-étudiant et d'une obligation à intégrer 50% de bacheliers technologiques. La SIF appuie la motion votée par le CA de Spécif Campus à ce propos, et vous invite à en prendre connaissance https://www.specifcampus.fr/conditions-de-la-mise-en-place-du-bachelor-universitaire-de-technologie-but-a-la-rentree-2021/"
[Pétition plutôt défavorable] L'actuelle réforme du DUT menace l'avenir des IUT! Collectif d'enseignants pour la sauvegarde des IUT. 19 mars 2021.
"C'est clairement la fin du caractère national de notre diplôme, qui était jusqu'à présent un gage de qualité vis-à-vis de nos étudiants et des entreprises qui les recrutaient une fois diplômés. Les conditions actuelles de mise en place de ce nouveau diplôme ne présentent clairement pas les garanties nécessaires à un diplôme national de qualité."
[Lettre plutôt défavorable] Conditions de la mise en place du Bachelor Universitaire de Technologie (BUT) à la rentrée 2021. De SPECIF Campus (Email (pour l'instant)) à adhérents de SPECIF Campus, Ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation. 18 mars 2021.
"Cher(e) adhérent(e), Le CA de Specif Campus a voté la motion suivante, concernant les conditions de la mise en place du BUT à la rentrée 2021. Nous souhaitons alerter le Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation et l'ensemble de la communauté universitaire sur les conditions particulièrement difficiles de l'évolution des Diplômes Universitaire de Technologies (DUT) vers des licences professionnelles labellisées Bachelor Universitaire de Technologie (BUT) à la rentrée 2021. Cette réforme modifie profondément et durablement l'offre de formation des IUT, aussi bien sur la forme, en allongeant la durée de formation d'un an et réduisant les volumes d'enseignement encadrés par rapport au DUT, mais aussi et surtout sur le fond en modifiant ses objectifs pédagogiques et donc ses programmes. Il s'agit du plus grand changement depuis la création de cette formation. Dès le départ, l'absence de cadrage précis d'une part, et le calendrier prévu très contraint pour l'application de cette réforme d'autre part, rendaient très difficile toute réflexion pédagogique approfondie et préparation rigoureuse de sa mise en œuvre. Les enseignants-chercheurs exerçant dans les IUT sont, depuis un an, confrontés, comme tous les français, à la crise sanitaire. Ils ont fait preuve d'adaptation et de créativité pour maintenir la qualité des formations, dans un contexte particulièrement difficile, flou et changeant. A six mois de la mise en place de cette réforme, de très nombreuses interrogations subsistent, en particulier sur le programme détaillé des formations. Le programme pédagogique national (PPN) a toujours été un atout incontesté des DUT. Ces circonstances qui ajoutent de l'incertitude et de l'anxiété dans le quotidien de l'ESR, déjà très perturbé du fait de la situation sanitaire, fragilisent encore plus la maîtrise de cette réforme par les équipes pédagogiques. Le contexte actuel ne permet pas de travailler sereinement, efficacement et en toute collégialité, notamment pour l'élaboration des programmes qui engagent ces nouvelles formations sur plusieurs années. Il compromet inévitablement la qualité de ces formations universitaires portées par des équipes pédagogiques à l'état d'épuisement inquiétant et met en danger l'avenir des futurs étudiants. Nous demandons donc que des aménagements locaux issus du DUT soient autorisés pour la prochaine rentrée et que la concertation sur l'ensemble des programmes du BUT puissent être menée sereinement sur la période 2021-2022 afin de construire un programme national cohérent dans chaque formation. A l'instar de l'ADIUT, nous demandons que l'augmentation du nombre de bacheliers des filières technologiques se fasse de manière progressive et non pas à concurrence de 50% dès la rentrée prochaine. Daniel Le Berre Pour le CA de Specif Campus"
[Lettre plutôt défavorable] Demande d'adaptations et de précisions. De Les PACD des 24 spécialités à Monsieur Germinet, président de la CCN-IUT. 17 mars 2021.
"Apporter de la souplesse dans l'écriture des référentiels et du PN s'avère aujourd'hui essentiel à la construction d'un diplôme de qualité. Les PACD des 24 spécialités ont besoin de réponses claires pour poursuivre les travaux en cours."
[Lettre plutôt défavorable] Taux de bacheliers technologiques dans les parcours de B.U.T. à la rentrée 2021. De Alexandra KNAEBEL (ADIUT) à DGESIP. 8 mars 2021.
"Compte tenu des différents éléments cités ci-dessus, les directeurs ne comprennent pas l'injonction qui leur est assignée par les rectorats considérant que ceci ne contribue ni à la réussite des étudiants, ni à la réussite de mise en œuvre du B.U.T.."
[Communiqué très défavorable] Non à la mise en place d'une réforme bâclée des IUT. SNESUP-FSU. 24 février 2021.
"Le SNESUP-FSU a dès le départ demandé le report de cette réforme. Il appelle donc les collègues à ne pas remonter leurs travaux à la CCN-IUT et aux CPN. Dans l'intérêt des étudiant·es, il appelle les collègues à aménager les programmes pour la rentrée 2021 en se rapprochant le plus possible de l'existant, c'est-à-dire de leur DUT. Participer à toute forme de cadrage supplémentaire mettrait en danger la formation dans les IUT, et il nous faut donc fermement le refuser."
[Motion plutôt défavorable] Concernant la mise en place du Bachelor Universitaire de Technologie (B.U.T.) à la rentrée de septembre 2021. Assemblée des Chefs de Département Informatique. 18 février 2021.
"Notre expérience et l'état d'épuisement de nos équipes pédagogiques nous poussent à nous inquiéter des conditions dans lesquelles nous allons accueillir nos futurs étudiants et des conséquences sur leur scolarité"
[Communiqué très défavorable] BUT: exigeons le maintien du cadrage national des formations!. SNESUP-FSU. 10 février 2021.
"En ne permettant pas aux IUT de disposer d'un arrêté spécifique pour une licence universitaire de technologie, le ministère entend casser cette dynamique vertueuse, comme il l'a fait avec les réformes des baccalauréats, le gouvernement est en train de revoir à la baisse l'ambition des formations du service public de l'ESR. La remise en cause du caractère national des coefficients en est la parfaite illustration."
[Motion très défavorable] Sur la rédaction du référentiel de formation du BUT. ACD Mesures Physiques. 6 février 2021.
"L'Assemblée des Chefs de Départements Mesures Physiques tient à exprimer son opposition à l'annonce de la non publication dans les programmes de BUT des coefficients des unités d'enseignements et de leur répartition à l'intérieur de ces unités. Cette non publication provoquerait une disparition du caractère national du BUT, et aurait pour effet de fragiliser le travail de tous les acteurs qui puisent une grande partie de leur motivation dans ce caractère national du BUT."
[Motion très défavorable] Motion du département INFORMATIQUE de l'IUT de Vélizy-Rambouillet. De Les membres du département à l'unanimité (Interne) à L'ACD INFO. 4 février 2021.
"Nous refuserons désormais de participer à ce processus de mise en place d'une réforme précipitée, bâclée, et dont les contraintes imposées par le ministère nous sont dévoilées au fur et à mesure de nos travaux."
[Motion très défavorable] Pour l'inscription des coefficients dans les PN du BUT. ACD Information-Communication. 1 février 2021.
"Personne ne semblant prendre la mesure de l'accablement qui pèse sur les équipes, l'ACD Information-Communication estime nécessaire de prendre position fermement. Elle refusera de transmettre ses travaux tant que ses demandes n'auront pas été prises en considération."
[Motion très défavorable] Motion CPN GEII/RT. De Les membres de la CPN à DGESIP. 29 janvier 2021.
"Dans l'attente d'une réponse à ces demandes, la CPN a décidé d'arrêter toute transmission de ses travaux."
[Motion très défavorable] Contre la certification obligatoire en DUT et LP. ACD Mesures Physiques. 27 janvier 2021.
"Pour ces raisons, l'ACD Mesures Physiques manifeste par cette motion son opposition à la mise en œuvre d'une telle mesure et se joint aux nombreuses sociétés de linguistes et associations universitaires."
[Motion très défavorable] La CPN a décidé d'arrêter toute transmission de ses travaux. Commission Pédagogique Nationale (CPN) Mesures Physiques (MP), Packaging Emballage et Conditionnement (PEC), Science et Génie des Matériaux (SGM). 25 janvier 2021.
"La particularité du BUT par rapport à une Licence Professionnelle apparaît à travers l'article 17 de l'arrêté du 6 décembre 2019. Suite au travail sur le référentiel de compétences et le référentiel de formation, il apparait clairement à la CPN MP – SGM – PEC que des modifications doivent être apportées à cet arrêté pour qu'il soit en cohérence avec le BUT en tant que diplôme à caractère national. En conséquence, la CPN demande des modifications afin d'avoir l'assurance que: - les coefficients seront publiés dans le programme national, - les volumes horaires seront publiés dans le programme national, - le contenu détaillé de la lettre de cadrage sur laquelle se construit actuellement le travail sera repris dans la publication du programme national ou fera l'objet d'une modification de l'article 17."
[Tribune très favorable] La fin du diplôme universitaire de technologie est une erreur qui risque de pénaliser les classes moyennes. Marie Glinel, Joseph Gallard et Antoine Loneux-Bianco dans FigaroVox. 4 décembre 2020.
"Une logique - une nouvelle fois - technocratique du gouvernement qui s'éloigne des logiques professionnelles actuelles. Ne dilapidons pas un héritage aussi pluriel et libéral. Par pitié, ne touchez pas à notre IUT!"
[Tribune plutôt défavorable] Le diplôme universitaire de technologie, ce chêne que l'on abat. Nicolas cuzacq dans La Tribune. 27 novembre 2020.
"Le vice originel et majeur de la réforme est la baisse du volume horaire, par année d'enseignement, qu'elle induit. La métamorphose du DUT actuel en BUT se fait quasiment à volume horaire constant. En d'autres termes, on passe d'un bac+2 à un bac +3 avec un nombre d'heures quasiment similaire! Le BUT découpe le DUT dans le lit de Procuste."
[Communiqué plutôt défavorable] Travailler dans l'urgence et l'inconnu. Conseil d'institut (IUT de Rouen). 19 novembre 2020.
"Dorénavant, si on ne nous donne pas les moyens nécessaires à accomplir notre mission d'administrateur comme la diffusion de documents et d'informations en toute transparence dans des délais raisonnables, nous procéderons à un blocage administratif systématique. Nous ne pouvons pas, dans les conditions actuelles, continuer à travailler dans l'urgence et dans l'inconnu."
[Communiqué plutôt défavorable] Vote concernant les parcours des B.U.T. et l'offre de formation LP. Conseil d'institut (IUT de Rouen ). 19 novembre 2020.
"Dorénavant, si on ne nous donne pas les moyens nécessaires à accomplir notre mission d'administrateur comme la diffusion de documents et d'informations en toute transparence dans des délais raisonnables, nous procéderons à un blocage administratif systématique. Nous ne pouvons pas, dans les conditions actuelles, continuer à travailler dans l'urgence et dans l'inconnu."
[Communiqué très favorable] À la rentrée 2021, les IUT porteront près de 700 Bachelors Universitaires de Technologie. ADIUT. 22 juin 2020.
"Ce 18 juin, la Commission Consultative Nationale des IUT a ratifié la proposition de cadrage du Bachelor Universitaire de Technologie (B.U.T.) résultant de six mois de concertation avec les représentants des Commissions Pédagogiques Nationales et les acteurs du réseau des IUT."
[Pétition plutôt défavorable] Pour le report du Bachelor universitaire de technologie (BUT) en 2022. Collectif de collègues des IUT. 1 juin 2020.
"Le constat est là: nous serons dans l'incapacité de travailler sereinement sur ce projet dans les prochaines semaines car nous n'en avons tout simplement plus ni le temps, ni la disponibilité, ni les moyens nécessaires. En conséquence, nous demandons que la mise en place du BUT soit reportée intégralement à septembre 2022 pour la conduire vers la réussite qu'elle mérite. Nous demandons au ministère d'acter ce report dès maintenant."
[Motion plutôt défavorable] Le CNESER demande le report de l'ouverture du BUT. CNESER. 19 mai 2020.
"Pour ménager des équipes fatiguées et tendues vers leurs missions actuelles rendues compliquées par la crise sanitaire, le CNESER estime indispensable de reporter d'un an la mise en place et l'inscription des étudiant·es en BUT. Cela permettra de proposer une formation mûrement réfléchie, construite en concertation avec toute la communauté et lisible pour les étudiant·es comme pour les professionnels."
[Lettre plutôt défavorable] Les enseignants, départements, et IUT souhaitent -à une écrasante majorité- un report synchrone de la mise en oeuvre du BUT. ADIUT. 17 avril 2020.
"La DGESIP reconnaît que le calendrier initial ne pourra pas être maintenu en l'état mais elle souligne également le danger que pourrait représenter un report complet du projet sur la rentrée 2022, en particulier au regard de la mise en œuvre de la réforme du bac, du développement d'une offre de formation concurrentielle de bachelors et de la réforme de la formation professionnelle."
[Communiqué plutôt défavorable] Bachelor universitaire de technologie: le SGEN-CFDT demande le report de la reforme. SGEN-CFDT. 10 avril 2020.
"La réforme du Bachelor Universitaire de Technologie implique une large refonte de l'ensemble des formations universitaires opérées par les IUT, refonte qui demande du temps, en particulier pour construire les blocs de compétences. Le Sgen-CFDT et la CFDT, demandent le report de la réforme d'un an"
[Communiqué plutôt défavorable] Appel pour le report de la mise en place du Bachelor universitaire de technologie (BUT). Assemblée des chefs de département. 30 mars 2020.
[Motion plutôt défavorable] Pour un report de la mise en oeuvre du BUT. ACD InfoCom. 10 février 2020.
[Motion plutôt défavorable] Inquiétude, alerte et interrogation. Commission Pédagogique Nationale INFO- STID. 17 décembre 2019.
"La Commission Pédagogique Nationale INFO-STID, réunie le 2 décembre 2019, a pris connaissance du projet d'arrêté (daté du 3 octobre 2019 modifié le 28 novembre 2019) portant réforme de la Licence Professionnelle dans lequel est décrite la proposition de Bachelor Universitaire de Technologie, formation en trois ans portée par les IUT."
[Motion très défavorable] Tenir réellement compte des inquiétudes et des propositions d'acteurs directs de ces formations. Personnels (IUT de Poitiers). 11 décembre 2019.
"Nous demandons au ministère de Tenir réellement compte des inquiétudes et des propositions d'acteurs directs de ces formations, à savoir les enseignants, et de revoir en profondeur le contenu de cette réforme"
[Lettre neutre] Réponses (ou pas) de la DGESIP aux interrogations de la CPN Info-STID. Compte-rendu. 4 décembre 2019.
[Motion très défavorable] Regret du manque de concertation. ACD Carrières sociales. 27 novembre 2019.
"l'ACD n'a pas été associée à la réflexion sur cette réforme, et que le processus mis en place, très descendant, tient peu compte des spécificités des différentes spécialités. Elle regrette le manque de concertation."
[Tribune très favorable] Pour le futur Bachelor. Les directeurs des IUT bretons dans https://www.letelegramme.fr/. 22 novembre 2019.
"Les directeurs et présidents des huit IUT de Bretagne, réunis pendant deux jours à Quimper, ont échangé sur la réforme qui va remplacer les licences professionnelles par un Bachelor universitaire de technologie (BUT). Une réforme qui, selon eux, permet de s'adapter au marché de l'emploi actuel."
[Tribune très défavorable] IUT, chronique d'une destruction annoncée. Des universitaires. 20 novembre 2019.
"Par cette tribune, nous, personnels universitaires de la filière technologique du supérieur, souhaitons faire part de notre indignation et de notre refus devant cette entreprise de déconstruction dénuée de toute considération pédagogique et de vision d'envergure pour la jeunesse."
[Lettre plutôt défavorable] Un démantèlement pur et simple du réseau des IUT. De ADIUT à DGESIP. 19 novembre 2019.
"Les réactions provoquées par cette réunion traduisent toutes un profond malaise et une incompréhension des objectifs recherchés."
[Communiqué très défavorable] Projet d'arrêté relatif à la licence professionnelle et au bachelor universitaire de technologie. FO ESR. 19 novembre 2019.
"Cet arrêté constitue donc une menace pour certaines L3 Pro existant actuellement en UFR et une attaque en règle contre le diplôme de DUT, les garanties qu'il apporte aux diplômés, le travail des collègues."
[Motion plutôt défavorable] Demande de clarification des moyens. ACD Information-Communication. 18 novembre 2019.
[Motion plutôt défavorable] Mise à l'écart de la réflexion. CPN CS-IC-MMI. 15 novembre 2019.
"la CPN CS-IC-MMI constate qu'elle a été Mise à l'écart de la réflexion sur cette réforme"
[Motion plutôt défavorable] Me futur Bachelor Universitaire de Technologie. ACD Gestion Administrative et Commerciale des Organisations. 13 novembre 2019.
"L'ACD GACO considère que les points ci-dessus ne permettent pas d'avoir une vision sereine sur le futur Bachelor Universitaire de Technologie"
[Communiqué très favorable] Le BUT en 500 mots. ADIUT. 11 novembre 2019.
[Motion très défavorable] Désolidarisation du vote de l'ADIUT. Département informatique (IUT d'Illkirch). 24 octobre 2019.
"Le département affirme se désolidariser du vote effectué par l'ADIUT lors de son assemblée générale du 27 septembre 2019 qui adopte la proposition de " Bachelor Universitaire de Technologie ""
[Motion très défavorable] Dissociation du projet BUT. Département informatique (IUT Nice côte d'Azur). 24 octobre 2019.
"Les enseignants ne s'associent pas à ce projet de décret qu'ils considèrent comme une approche démagogique du problème de l'insertion des filières technologiques après le bac"
[Motion plutôt défavorable] Extrême inquiétude. département informatique (IUT Blagnac). 24 octobre 2019.
"L'équipe pédagogique est " extrêmement inquiète " sur ses capacités à continuer à oeuvre dans l'intérêt des étudiants dans le contexte de la proposition du BUT."
[Motion très défavorable] Demande de conservation du DUT. Conseil d'institut (IUT de Vélizy). 22 octobre 2019.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :